News

07/03/2017
La commission d'enquête a jugé que le projet est bien d'utilité publique. Les avantages de la mise en concession sont plus importants que les inconvénients inévitables. Voir ci-contre un résumé de l'avis.
05/02/2017
L'enquète publique est terminée. Merci à toutes les personnes qui se sont exprimées, soit par écrit en mairie, soit sur internet.
Vous pouvez aller voir le nouveau reportage de France 3 Nationale sur la pollution à Saint Rémy.
CMS - news

 

Communication

Les chiffres du trafic

 

Voici les derniers chiffres du trafic traversant Saint Rémy sur Avre.

Tout d'abord la courbe globale :

et le trafic poids-lourd uniquement :

Et le tableau des données :

 

LETTRE DU MINISTRE

 

Retrouvez ci-dessous le courrier du ministre des transports aux élus.

 

COMMUNIQUE

 

Un communiqué, rédigé avec l'association "A154 1 euro pour la vie", a été envoyé au ministre, au préfet de région et aux députés et sénateurs.

 

CONFERENCE DE PRESSE

 

Mardi 21 mai, une conférence de presse présentant une lettre ouverte au ministre et un reportage de FR3 Centre ont eu lieu à Saint Rémy sur Avre. Retrouvez le reportage sur le site officiel de France 3 ou dans la rubrique Vidéos.

 

Pétition

Le Collectif a lancé le 16 mars 2009 une pétition, en version électronique et papier, qui a reçu 10 472 signatures.

Une nouvelle pétition est lancée le 4 juillet 2013 après la publication du rapport de la commission Mobilité 21. Elle est disponible en version papier (télécharger) ou en version électronique sur le site mesopinions.com.

Télévision

Vous pouvez retrouver sur la page Vidéos les interviews du Collectif et les reportages de France3 Centre et France3 Haute Normandie.

Lettres aux ministres

Le Collectif a écrit à Madame Nicole Bricq et Monsieur Frédéric Cuvillier, respectivement Ministre de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’énergie et Ministre délégué aux transports et à l'économie maritime.

Le contenu de ces lettres, envoyées le 17 septembre 2012, vous est retranscrit :

"Objet : Déviation de St Rémy-sur-Avre dans le cadre de l’aménagement de la RN 154/RN12

Madame la Ministre / Monsieur le Ministre,
A l’issue d’un débat public très riche en échanges, le Ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement Durable et de la Mer, a décidé, le 25/6/2010 de poursuivre l’aménagement de la RN 154/RN 12 et l’accélération de sa réalisation par le recours à la concession autoroutière.
Depuis cette date, la DREAL Centre poursuit ses travaux et nous participons activement à toutes les réunions et échanges qui nous sont proposés par le Comité de Suivi. Cependant, les évènements de ces dernières semaines ont fait renaître nos inquiétudes.
En effet, forts du nouveau paysage politique, les opposants à l’autoroute ont repris espoir et entendent bien faire modifier, voire annuler purement et simplement cette décision pour des raisons idéologiques et/ou écologiques.
Notre collectif s’est prononcé pour la mise en concession autoroutière, (assortie d’une gratuité pour les trajets internes au département) qui était la seule alternative proposée au débat public pour réaliser cette infrastructure dans un délai raisonnable (mise en service 2018).
Les premiers projets de contournement de notre commune datent de 1965. Il a fallu trente ans pour construire la 2 x 2 voies entre Dreux et Chartres. Au rythme des dotations budgétaires, il faudra encore des décennies pour achever la totalité de la RN 154/RN12. L’échéance de 2018 nous paraît déjà bien lointaine, alors que dire de 2070 voire 2085 (délais annoncés lors du débat public)! 
Nous ne pouvons plus attendre, nous vivons une situation cauchemardesque. Notre commune détient de tristes records :
- Record de trafic : 32 000 véhicules/jour en moyenne dont 6 000 poids lourds : le plus important de toutes les communes du tracé  RN 154 entre Nonancourt-Allaines (source DIRNO) puisqu’en traversée de notre commune, la RN12 se superpose à la RN154.
- Record de pollution atmosphérique : les concentrations horaires en dioxyde d’azote enregistrées sur Saint-Rémy-sur-Avre sont les plus élevées de toute la région Centre (sources Lig’air).
Ce n’est pas tout : le bruit est insupportable, l’insécurité permanente (environ 1 accident par semaine), les maisons riveraines se fissurent, se dégradent ; les bouchons transfèrent une partie du trafic sur les routes communales et départementales du centre ville et des villages voisins, St Rémy est coupé en deux.
Cette situation impose, à elle seule, un traitement spécifique et prioritaire. 


Dans ses réponses aux courriers des associations « anti-autoroute », le candidat à la Présidence de la République, François Hollande, indiquait que « …le projet d’achèvement de la RN 154 par mise en concession autoroutière fera l’objet d’une nouvelle évaluation de son intérêt et de son impact … » 
Tous les acteurs du débat public ont admis que le contournement de Saint-Rémy était une URGENCE ABSOLUE mais à quoi sert ce consensus si le projet est sans cesse remis en question ? 
L’achèvement de cet axe structurant, d’intérêt national voire international, en 2x2 voies financé par des fonds publics fait l’unanimité, mais comment pourrions-nous croire que ce qu’il n’a pas été possible de faire pendant plus de quarante ans le sera aujourd’hui, alors que les capacités d’investissement de l’état sont au plus bas. Nous ne sommes pas naïfs, mais réalistes et …déterminés.
Au nom des habitants de notre vallée et dans le cadre de notre mission, nous souhaiterions vous rencontrer pour débattre de ce sujet vital.
Nous vous prions d’agréer, Madame la Ministre / Monsieur le Ministre, l’expression de notre très haute considération. "

Page précédente : Archives Presse  Page suivante : Mobilité 21